Logo
Cover

Une lettre qui dit la vérité

Le sénateur berlinois de la santé Dilek Kalayci a écrit directement aux parents d’enfants et de jeunes à partir de 12 ans pour les convaincre d’une vaccination. Mais ce qui manque dans la lettre, ce sont des informations équilibrées avec une base scientifique. Je publie ici une Lettre ouverte de parents intéressés par le " Forum Schule-wie weiter?“avec lequel les citoyens peuvent s’opposer à cette approche et exiger des informations et des justifications.

Berlin, le 16 août 2021 Cher Sénateur Kalayci,

dans une lettre datée du 28.07. (apparemment pas envoyé avant 10.08.) vous adressez une question très fondamentale à nos enfants. Ils recommandent la vaccination aux enfants et aux adolescents et ignorent ainsi les préoccupations de la Commission permanente de vaccination (Stiko), qui ont été exprimées à plusieurs reprises à ce jour. Entre-temps, Stiko a modifié sa recommandation de décision en réponse aux pressions politiques. Maintenant, les États fédéraux ont un devoir et une responsabilité.

Nous, parents, vous exhortons à expliquer sur quelle base de connaissances vous poussez nos enfants à vacciner contre le coronavirus. Parce que votre lettre manque de toutes les approches pour une éducation à la santé responsable et bienveillante. Outre le fait que c’est un style discutable de simplement contourner les parents et les tuteurs et de se tourner vers nos enfants, nous ne savons absolument pas quelles informations ils ont pesées les uns contre les autres pour cette étape. Votre lettre est pleine de réclamations que vous n’avez pas étayées.

Où sont les informations, les arguments, les études qui pourraient nous rassurer mères et pères et nous convaincre que la vaccination est susceptible de faire plus de bien que de mal à nos enfants?

Où mentionnez-vous que vous avez soigneusement examiné et pesé toutes les informations disponibles sur les risques déjà avérés et, sur la base de rapports, du moins à craindre, de vaccination pour la jeune génération avant de vous tourner vers nos enfants avec votre recommandation (et non vers nous, parents, qui devons décider et qui s’occupent des enfants s’ils doivent réellement être malades ou affectés de manière permanente par une telle intervention).

Montrez-nous de l’expertise, présentez-nous des scientifiques qui nous donnent des informations compréhensibles, fiables et, surtout, à jour, parlez pour vous-même et assurez-nous que vous assumez l’entière responsabilité politique d’éventuels dommages à la santé de nos enfants!

Dans votre lettre, vous trouvez: RIEN. Si vous regardez les pages du Sénat de Berlin indiquées dans la lettre (ce que la plupart des jeunes ne feront pas), vous trouverez: RIEN. Vous écrivez aux enfants et aux jeunes pour qu’ils puissent être vaccinés – éventuellement contre la volonté de leurs parents inquiets-et ne les clarifiez pas, eux et leurs familles, sur les risques possibles et les conséquences à long terme?

Vous ne mentionnez pas qu’il s’agit d’une toute nouvelle forme de vaccin, dont les effets n’ont pas encore été étudiés à long terme, voire ne peuvent pas être étudiés du tout, puisqu’il s’agit d’une autorisation conditionnelle récemment approuvée? Vous ne mentionnez pas que le vaccin est particulièrement utile pour ceuxqui sont à risque d’une maladie grave avec Covid-19, c’est-à-dire en particulier les adultes, les personnes très âgées et en particulier les personnes ayant un système immunitaire faible et des maladies antérieures?

Ils ne mentionnent pas que les enfants et les jeunes courent statistiquement pratiquement peu de risques de tomber gravement malades du Covid-19, et encore moins d’en mourir, mais qu’ils étaient et sont legroupe de population qui a souffert le plus gravement et le pire des mesures et continue de souffrir à ce jour!? Et qu’ils essaient d’augmenter la pression, selon la devise, vous ne pouvez vous amuser, faire du sport et apprendre que lorsque vous êtes tous vaccinés!

Vous ne mentionnez pas qu’il y a des organismes génétiquement modifiés dans les vaccins, que la grande majorité des gens évitent soigneusement dans leur nourriture, mais qu’ils auraient maintenant dû injecter à leurs enfants et à eux-mêmes?!

Vous ne mentionnez pas*que les fabricants ne sont pas responsables des dommages, mais l’État et donc le contribuable (h / f / d) ou la communauté solidaire de l’assuré de santé!?

Ils ne mentionnent pas que les conséquences négatives de la vaccination ne sont en aucun cas systématiquement enregistrées. Si cela devait être garanti, les personnes seraient à nouveau interrogées deux semaines, puis peut-être deux mois et peut-être deux ans après la vaccination, et au moins une fois de plus envoyées chez un médecin et examinées attentivement. Vérifiez si des plaintes peuvent être liées aux vaccinations. Et informer la population à ce sujet de manière offensive et rapide. Rien de tel ne se produit-ni à Berlin, ni dans tout le pays. Pourquoi pas? Et comment devrions-nous, parents, avoir confiance qu’ils conseillent déjà le mieux nos enfants? Et pourquoi tant de cabinets médicaux abandonnent-ils les programmes de vaccination?

Où sont les études qui prouvent que divers rapports – tels que ceux de Redaktionsnetzwerk Deutschland début juin-sur des saignements abondants chez les femmes et les filles à la suite de la vaccination étaient une fausse alerte? Que le procureur ait confirmé la mort d’un homme de 32 ans à la suite d’une vaccination, comme l’a rapporté le “Welt”, était un cas individuel absolument tragique? Où est-il prouvé que les femmes plus jeunes, et peut-être même les filles, n’ont pas un risque accru de thrombose? Que les filles et les femmes qui veulent à nouveau avoir des enfants puissent être vaccinées en toute conscience? Pourquoi recommandez-vous la vaccination, qui peut entraîner l’hospitalisation d’enfants atteints d’inflammation du muscle cardiaque, comme l’a rapporté Stiko?

Où sont les études qui nous privent les parents de la crainte que les maladies auto-immunes ou même le cancer chez les enfants et les adolescents continuent d’augmenter d’ici un à deux ans? Et où est la preuve que la société profite vraiment davantage lorsque les enfants et les adolescents sont vaccinés au lieu de développer naturellement une réponse immunitaire à un virus qui s’est avéré principalement non dangereux pour ce groupe d’âge?

Où pouvons-nous voir l’analyse dommages-avantages que votre administration a certainement effectuée il y a quelque temps?

Si vous vous souciez vraiment de la santé de nos enfants, veuillez prouver et justifier ce qui suit:

Veuillez prouver que les enfants ne craignent pas de porter des masques pendant des heures! Veuillez prouver que vous vous êtes assuré que seuls les masques arrivent sur le marché berlinois qui ne contiennent certainement pas de substances nocives telles que le formaldéhyde cancérigène et qui, lorsqu’ils sont utilisés, ne se retrouvent certainement pas avec des peluches sur les poumons! Prouvez que la re-respiration de CO2, que nos enfants ont maintenant dû endurer pendant plus d’un an dans la chaleur et le froid, et malgré des fenêtres grandes ouvertes, pendant des heures chaque jour, n’entraîne pas de dommages neuronaux dans le cerveau!

Veuillez prouver que la léthargie de plus en plus répandue, la dépression, les dépendances croissantes et les problèmes de comportement chez les enfants et les adolescents ne sont pas le résultat des interdictions de contact et des fermetures d’écoles imposées par eux, mais sont dues au virus!

Veuillez justifier qu’il est et était raisonnable de peser sur legroupe de population qui a le plus faible risque de tomber gravement malade de Corona ou même de mourir avec les mesures les plus dures, les plus hostiles à la vie et surtout les plus dommageables pour les mesures de développement, alors que les adultes sont autorisés à célébrer des fêtes de masse avec l’autorisation du Sénat de Berlin comme à la CSD!?

Pourquoi, par exemple, l’exigence de masque à l’école n’a-t-elle pas été supprimée il y a longtemps, puisqu’elle est régulièrement testée depuis le printemps? Soit dit en passant: veuillez prouver que l’irritation (et les blessures possibles) de la muqueuse nasale 3 à 4 fois par semaine n’est pas nocive, ne rend pas les enfants plus sensibles à la transmission de toutes sortes de maladies, y compris Covid-19, que des saignements de nez plus fréquents et des démangeaisons constantes dans le nez chez les enfants n’ont rien à voir avec les tests réguliers! Pourquoi n’y a-t-il pas de tests non invasifs dans toutes les écoles de Berlin et pourquoi n’y a-t-il aucune perspective de suppression de ce cirque de tests? Incidemment, les incidences sont actuellement nettement plus faibles parmi les écoliers berlinois que dans la population générale (Berliner Zeitung du 16.08.21).

Veuillez prouver que les enfants qui peuvent être infectés, mais sans symptômes, peuvent être vraiment contagieux pour les autres en interaction normale les uns avec les autres et propagent souvent le virus. Pourquoi le chef du département de santé de Francfort, le Prof. Dr.Dr. med. René Gottschalk ,” qu’il n’y a aucune donnée qui ait jamais confirmé de manière fiable cette peur"? (Berliner Zeitung, Journal médical)

Veuillez prouver que les interdictions de contact, les interdictions sportives, la fermeture des aires de jeux, la numérisation excessive n’ont pas nui aux enfants et aux jeunes berlinois! Veuillez prouver que les enfants et les jeunes berlinois ne sont pas affectés par l’augmentation rampante de la myopie résultant de la numérisation forcée! Veuillez prouver que les enfants et adolescents berlinois n’ont pas pris de poids l’année dernière, qu’il n’y a pas eu de régression de la motricité, qu’il n’y a pas eu d’augmentation des troubles de l’alimentation et des dépendances, qu’il n’y a pas eu d’augmentation rapide de la dépression et pas d’augmentation du taux de suicides et de tentatives de suicide chez les enfants et les adolescents, qu’aucun autre enfant n’a été affecté par la violence domestique! Veuillez prouver que tout cela n’a rien à voir avec les quarantaines massives et les fermetures d’écoles imposées et que c’est une bonne idée d’emprisonner les adolescents à la maison pendant cinq mois pendant la puberté!!!

Veuillez prouver que vous avez bien fait votre travail de sénateur de la santé et que vous avez soigneusement examiné toutes ces questions et, en cas d’évolution inquiétante, que vous avez immédiatement examiné et pris des contre-mesures!

En parlant de cela: Une merveilleuse opportunité pour cela aurait été les examens scolaires pour les élèves de première année qui commencent maintenant. Cependant, dans certains districts, ceux-ci n’ont pas du tout eu lieu ou ont été proposés si tard que les familles étaient déjà en vacances. Et pas une seule question n’a été posée aux parents sur la façon dont leurs enfants ont traversé la période Corona.

Nous attendons votre réponse bientôt avec toutes les preuves scientifiques requises - car nous devrions écouter les experts.

Signataires: Les mères et les pères de Berlin ainsi que de nombreuses autres personnes préoccupées et préoccupées par nos enfants et l’avenir de notre société

Pour signer s’il vous plait cliquez ici.