Logo
Cover

Pour les armes nous détruisons la nature

Chère Madame Breymaier,

dans presque tous les discours de presque tous les politiciens, ces mots se retrouvent en ce moment: “Durabilité”, “neutralité climatique”, “protection des espèces”, et qu’il est très important “pour les générations futures” de s’assurer qu’il ne fait pas encore plus chaud sur cette planète. Beau.

Moins beau, non, pas du tout beau, c’est quand je lis maintenant dans le Heidenheimer Zeitung (HZ), comment “la députée Leni Breymaier (SPD)” préconise la création d’un nouveau"parc" industriel à Oberkochen. Pour qu’une fois de plus des terres agricoles précieuses soient scellées. Avec du béton-le tueur climatique numéro 1.Votre engagement envers l’accaparement des terres contribue ainsi à rendre la vie plus difficile pour les générations futures. Peut-être même insupportable.

Surtout pervers, un autre, un mot plus gentil ne vient malheureusement pas à l’esprit dans ce contexte: 88 000 mètres carrés de sol fertile devraient / seront sacrifiés pour une entreprise d’armement-la société Hensoldt. Les armes, vous le savez sûrement, ne créent pas la vie. Les agriculteurs préservent et sécurisent des vies, vous devriez le savoir.

Oui, ils disent qu’il s’agit d’emplois. C’est toujours une question d’emploi. C’est toujours l’argument meurtrier contre la raison et la raison, depuis trop d’années. Mais, et là, cela devient totalement pervers: Dans votre circonscription, il n’y a en fait pas de chômage (si vous lisez la FAZ, vous pouvez le lire là-bas), si vous lisez votre journal local HZ à partir du jour où votre plaidoyer irresponsable en faveur de la war corporation est apparu, vous pouvez prendre cela à cœur: Le retrait du chômage dans la région HDH/AA rend l’agence pour l’emploi “inquiète”, car: pour “les postes vacants signalés, il devient de plus en plus difficile de trouver une main-d’œuvre appropriée”.

En clair: La destruction planifiée de la nature par un armurier ne peut être justifiée par le souci de l’emploi. En clair: Chaque nouvel emploi nécessite inévitablement un accès, plus de trafic, plus d’espace de vie, plus de destruction des sols, plus de consommation concrète, plus de réchauffement climatique.

Le fait est aussi ceci: Le Kocher - / Brenztal est déjà bondé - avec des “parcs” industriels, avec des zones commerciales prévues (par exemple en face du Zeiss à Oberkochen/Königsbronn). La vallée autrefois belle est déjà moche farcie.

Et: Conduire le matin ou le soir sur la B 19 de Heidenheim à Oberkochen, d’Oberkochen à Heidenheim. Amusez-vous dans les embouteillages et la puanteur.

N’êtes-vous vraiment pas sûr de ce que vous faites? Ou le font-ils sans scrupules, contre une meilleure connaissance?

Cependant, c’est une pure moquerie quand ils écrivent (let) que la protection de l’environnement serait également prise en compte dans cet accaparement des terres si indicible et si irresponsable que l’on est “conscient de la responsabilité pour les générations futures”.

Ils parlent comme le maire Stütz de Köngsbronn. En juin, il a donné à ses citoyens un sac avec un mélange de graines de fleurs sauvages (“Aktion Königsbiene”) et fait l’éloge de ces sacs éco-placebo comme"protection des espèces" -tout en désignant une immense zone commerciale, en construisant une zone résidentielle dans les zones inondables et en insistant sur le fait que chaque nouvelle maison devant la porte doit avoir un abri d’auto, rendant la vie presque impossible pour les abeilles.

Oh, encore une chose, vous pouvez y mettre vos employés:l’armée américaine pollue à elle seule l’environnement dans plus de 140 pays. Si maintenant, pour lequel votre parti est également pour, le budget des armes augmente à deux pour cent du PIB – alors vous pouvez tous les objectifs climatiques, je le dis cliché: fumée dans le tuyau.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles le SPD disparaît dans l’insignifiance historique – l’une d’entre elles que vous venez de livrer.

Avec les salutations de Königsbronn: Arno Luik

p. s.: Oh, oh, encore une chose: le climat? Votre parti, peut-être vous aussi, est farouchement en faveur de Stuttgart 21. La construction d’un kilomètre de tunnel ferroviaire libère autant de CO2 que 26 000 voitures parcourant 13 000 kilomètres par an. Vu de cette manière, leur engagement, c’est-à-dire cette lutte contre l’environnement et pour l’entreprise d’armement, n’est que cohérent.

P. P. S.: Bien sûr, le SPD n’est pas favorable à un budget d’armement de deux pour cent. Bien que le ministre des Affaires étrangères de l’époque, Frank-Walter Steinmeier (SPD), ait volontairement accepté cet objectif de l’OTAN en 2014, il ne faut pas nécessairement s’en souvenir pendant les campagnes électorales. Il suffit également de supprimer l’augmentation du budget exorbitant des armements année après année et de sceller ainsi lentement mais sûrement l’objectif de 2% (en fait un doublement du budget actuel). Le climat? Les avions de chasse voleront-ils bientôt avec des cellules solaires? Les chars roulent - ils avec de l’électricité verte aux manœuvres à la frontière orientale de l’OTAN?