Logo
Cover

Ben Laden occidental et l'église

Le troisième Kirchentag œcuménique “schaut hin” a commencé le jour de l’Ascension avec un service œcuménique diffusé sur Internet et transmis par ARD. Environ 80 événements numériques seront diffusés du 13 au 16 mai 2021. Le Secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, est représenté pour la première fois. L’événement de 60 minutes " Comment le maintien de la paix réussit-il dans un monde incertain?“sous la modération de l’ancien ministre fédéral Thomas de Maizière, un enregistrement a déjà été réalisé à Francfort/M. et sera disponible en ligne à partir du samedi 15 mai. Stoltenberg se voit ainsi offrir une plate-forme publicitaire à partir de laquelle il peut justifier les guerres au Mali, en Syrie, en Irak, en Afghanistan et des manœuvres agressives telles que Defender 2021. Huit militants du mouvement pour la paix en Allemagne ont protesté dans un communiqué, “que le représentant suprême de l’OTAN puisse disperser son poison de propagande lors d’une convention d’église et est soutenu par un ancien “ministre de la défense” allemand, qui porte la responsabilité des opérations de guerre.“Par * * Ekkehard Lentz**.

Entre-temps, le service des relations publiques du Kirchentag a répondu à la déclaration. Elle a commenté sur Facebook: “Outre le Secrétaire général de l’OTAN, des chercheurs en paix et des politologues sont également impliqués dans l’événement. Il s’agit d’un échange objectif et critique sur le maintien de la paix dans le monde et sur l’importance de la prévention et de l’intervention militaires. Thomas de Maizière modère dans son rôle de chrétien très compétent et engagé et membre du présidium du Congrès de l’Église protestante allemande.”

Selon les informations fournies par les huit mouvements de paix, l’ancien “Ministre fédéral de la Défense” est en grande partie responsable du rapport de 67 pages “OTAN 2030”. Les propositions pour un nouvel agenda de l’OTAN décrites dans “OTAN 2030” présentent, à leur avis, des plans d’expansion dangereux qui augmenteront les tensions et la menace de guerre.

La déclaration sur l’apparition de Stoltenberg et de Maizière au Kirchentag poursuit: “Nous vivons déjà une époque de nombreuses guerres et d’énormes réarmements. Les guerres et les guerres civiles ont des conséquences incroyablement cruelles. Grâce à la construction de la “participation nucléaire”, le gouvernement fédéral s’est engagé dans le cours de guerre nucléaire de l’OTAN et des États-Unis. L’utilisation et la menace des armes nucléaires sont contraires au droit international humanitaire, selon l’avis juridique de la Cour Internationale de Justice en 1996. Toute utilisation d’armes nucléaires aurait des effets dévastateurs et ne peut jamais être justifiée! C’est pourquoi les Églises devraient envoyer un signal contre les guerres, pour la paix et le désarmement, au lieu de fournir une plate-forme pour les partisans de l’armement et des militaristes.”

Depuis le tournant de Constantin (vers 313 après JC), les grandes églises ont continuellement coopéré avec l’armée à ce jour. Vous avez presque oublié que d’être chrétien: rejeté avant (celui de Jésus-Christ à 313 A. D.), l’utilisation de la force militaire strictement. L’église devrait revenir à ces racines.

Contrairement aux organisateurs de l’événement, qui dans leur invitation parlent de l’OTAN comme d’une “communauté de valeurs d’États démocratiques libres”, Ekkehard Lentz du Forum de la paix de Brême affirme que “l’OTAN – de la Yougoslavie à la Libye – a mené une politique désastreuse et illégale. Il a également porté une pensée dévastatrice dans l’esprit des politiciens de la paix et de la sécurité qui ne connaît qu’une seule direction: l’armement.”

Selon les militants de la paix, une” démilitarisation de la pensée “doit plutôt commencer:” Nous avons besoin de quartiers coopératifs au lieu de la militarisation et de la confrontation agressive, nous avons besoin de désarmement au lieu du réarmement, et nous avons besoin de relations commerciales équitables au lieu de l’exploitation du Sud global.”

D’autre part, l’initiative “Abolir l’aumônerie militaire” annonce un succès du mouvement pour la paix: Le Kirchentag 2021 se déroule sans publicité de la Bundeswehr. Contrairement aux jours d’église passés, aucun service militaire ne sera célébré en 2021, ni numériquement ni en présence. Aucun corps de musique de la Bundeswehr ne jouera. L’aumônerie militaire n’exploitera aucun kiosque d’information, même virtuellement. La lettre ouverte adressée par 76 organisations de défense de la paix et des droits de l’homme au Présidium du Congrès de l’Église œcuménique y a contribué avec succès. Veronika Drews-Galle, responsable des contacts avec la Bundeswehr au Kirchentag, écrit: “Malheureusement, aucun des nombreux événements apportés du domaine œcuménique de la pastorale militaire n’a été intégré au programme.Rainer Schmid, l’un des initiateurs de la lettre ouverte: “Nous exigeons également des journées d’église sans militaires pour l’avenir. Parce que la publicité d’image de la Bundeswehr n’a rien à chercher les jours de l’église et des catholiques!”