Logo
Cover

Taz la succursale de Springer

Le “taz” n’a récemment pas voulu cacher sa joie lors du défilé annulé le 9 mai à Moscou:

Il doit être grand, pompeux, une énorme fête. Encore plus grand, encore plus pompeux, encore plus grand que jamais. ( … ) Toutes les célébrations du 75e anniversaire de la victoire sur L’Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale ont été annulées. La marche sur la Place Rouge de Moscou à Moscou fait partie de l’éducation patriotique dans le pays, qui célèbre la victoire en tant qu’héroïsme militaire et souligne la force du pouvoir soviétique.

Les victimes et la violence reculent dans le contexte de ce récit de la Guerre mondiale. Un récit qui ne connaît qu’une seule “vérité”, et a écrit la défense de la constitution modifiée. La critique devient une violation de la Loi Fondamentale.

Cela fait mal de lire tant de Häme, de mensonge et d’arrogance dans un journal allemand, qui est également lu par de nombreux gauchistes et amis de la paix.

Les # Russes doivent-ils d’abord prendre leurs distances avec #Staline avant de pouvoir célébrer leur victoire? Doivent-ils enfin tracer une ligne et ne pas nous rappeler la plus grande guerre de l’histoire humaine, pour que #L’OTAN puisse poursuivre ses #préparatifs de guerre sans scrupules moraux?

Non, pas “toutes les parties annulées”. Les Russes célèbrent maintenant chez eux, comme ils le font depuis des décennies. En outre, le défilé n’a été que reporté. C’est, il vient définitivement.

Il n’y avait pas non plus de parade militaire sur la Place Rouge entre 1948 et 1964. Parce que les gens avaient d’autres choses à faire. La terre détruite a dû être reconstruite. Maintenant, le virus corona doit être vaincu. N’est-ce pas une approche humaine?

Le défilé du 9 mai n’est pas une “partie de l’éducation patriotique”, mais une expression de fierté légitime dans la victoire obtenue avec les plus grands sacrifices. Au cours des dernières années, personne n’a forcé des millions de Russes à participer aux marches du 9 mai avec des portraits des participants à la guerre de leurs propres familles. Les manifestants qui ont participé aux manifestations du “Régiment immortel” auraient tous pu se rendre à la datcha. Mais ils n’ont pas à le faire. Au lieu de cela, ils ont célébré avec des centaines de milliers dans les rues de Moscou et d’autres villes et ont chanté des chansons de l’Armée Rouge.

Selon le" taz", les Russes ne peuvent célébrer leur victoire, s’ils vivent dans le" Système".