Logo
Cover

Les séparateurs appellent à l'unité

En réaction aux attaques et à un changement vers la droite, la politique sociale et l’application de la loi doivent être massivement renforcées. Mais ces investissements sont coûteux. Au lieu de cela, les politiciens responsables des divisions offrent maintenant des phrases de “solidarité”. Mais le temps des mots chaleureux est sur-appels ne tiendra pas la société ensemble.

Après les terribles actes de Hanau, nos pensées doivent être avec les victimes et leurs familles. Dans le même temps, cependant, une instrumentalisation de l’attaque doit être inversée. Cette instrumentalisation peut actuellement être observée chez ceux qui, en tant que responsables d’une politique d’austérité antisociale et anti-étatique, portent également une bonne partie de la responsabilité d’une humeur sociale agitée et instable. C’est aussi et surtout ce sentiment d’isolement et de peur de la descente qui peut encourager les attaques de terroristes et de psychopathes de droite. L’incitation du Personnel de L’AfD doit être combattue. Cependant, il peut (encore) être décrit comme un Symptôme plutôt qu’une cause. Par rapport à ces débordements verbaux de L’AfD, les bouleversements sociaux profonds et massifs que le personnel politique et médiatique néolibéral a causés au cours des dernières décennies doivent être considérés comme beaucoup plus dramatiques.

Lutte contre la droite: la prédication morale au lieu de l’investissement

En même temps, le même personnel politique décisif doit être blâmé pour une banalisation et une procrastination de longue date du danger terroriste de droite. Et en plus de cela, la Politique de réduction du personnel a conduit à un affaiblissement de la police et de la justice. Ces graves Échecs au niveau social et criminel sont apparemment maintenant couverts par une partie supplémentaire de la moralité, comme le montrent les citations des principaux politiciens ci-dessous. La lutte contre le racisme doit être menée à plusieurs niveaux: criminel,sociopolitique - et seulement ensuite moralement. Le côté sociopolitique a été démantelé, le côté criminel aussi par des coupes. Ce qui reste pour beaucoup de politiciens maintenant est la moralité. Cela est compréhensible: les investissements dans l’État – providence et le pouvoir judiciaire sont coûteux-vous obtenez la moralité gratuitement. En outre, cela transfère sa propre responsabilité aux citoyens, qui refuseraient de “sortir enfin de la Zone de confort"dans la lutte contre la droite.

Les politiciens ne peuvent pas empêcher toutes les psychoses et pas tous les loups solitaires - mais l’Humeur socialement agitée et instable qui favorise de tels actes ne peut pas maintenant être attribuée aux “sites Internet pertinents” par les politiciens qui ont façonné les dernières décennies. Ils doivent prendre une bonne part de cela par eux-mêmes-avec les éditeurs des grands médias, qui ont fourni une couverture journalistique pour un affaiblissement néolibéral de la communauté et de sa base (l’état).

Un État capable d’agir agit contre la droite

L’AfD et ses idées doivent être opposées. Ici, cependant, il n’y a pas d’appels moraux constamment répétés. Au contraire, une politique économique qui redonne à l’état sa capacité d’agir et une politique sociale qui mérite ce nom aideraient ici. De plus, le caractère néolibéral du programme AfD doit être (à plusieurs reprises) exposé. Et la police et l’appareil judiciaire doivent être richement équipés de ressources et de personnel afin de pouvoir à nouveau s’acquitter de leurs obligations sociales en matière d’application de la loi. Parmi les autres aspects importants figurent les investissements dans les infrastructures et l’éducation, ainsi que les réformes dans le domaine des salaires et des Pensions.

Dans ce contexte, les paroles chaleureuses actuelles du Président fédéral Frank-Walter Steinmeier, DE La chancelière Angela Merkel ou de la présidente de l’Union européenne, Ursula von der Leyen, sur les actions de Hanau doivent être qualifiées d’hypocrisie.

Le gouvernement fédéral … ), des stands pour les droits et la dignité

Après l’attaque, Steinmeier a appelé à la cohésion sociale et au courage civil: “nous sommes solidaires en tant que société, Nous ne nous laissons pas intimider, nous ne nous séparons pas. ( … ) La société doit être unie contre la haine, le racisme et la violence”. Steinmeier a appelé les citoyens à “vivre la considération et la solidarité”. C’est le “plus fort contre la haine”, dit-il. “Opposons-nous si la dignité des individus ou des minorités dans notre pays est enlevée.“Et puis il a également mis mal l’accent sur les pulsions verbales (critiques, mais symptomatiques ):

Soyons attentifs à notre langue dans la politique, dans les médias, partout dans la société.

La présidente de l’Union européenne, Ursula von der Leyen, a profité de l’occasion pour promouvoir les prétendues valeurs fondamentales de la Politique de l’UE. Ainsi, ce n’est pas la politique économique radicale causale de l’UE qui divise, mais les symptômes “incitation et violence":

L’acte épouvantable de Hanau va fondamentalement à l’encontre de toutes les valeurs fondamentales qui composent l’UE et dont nous sommes fiers à juste titre. Nous nous opposons résolument à ceux qui veulent diviser nos sociétés par l’incitation et la violence.

Et aussi, la chancelière Angela Merkel ne voyait aucune raison d’autocritique d’une politique de division-au contraire:

Le gouvernement fédéral et toutes les institutions de l’état, défendre les droits et la dignité de chaque personne dans notre pays. ( … ) Nous ne distinguons pas les citoyens par origine ou Religion. Nous nous opposons de toutes nos forces et la détermination de ceux qui tentent de diviser l’Allemagne.

La droite devrait détourner l’attention de sa propre responsabilité

Ce ne sont que trois exemples d’une pratique répandue: pointer du doigt “le droit”, qui est d’abord un symptôme, vise à détourner l’attention de sa propre responsabilité dans les divisions sociales. Il est également suggéré que le plus grave scission serait entre “droite” et “gauche” – et non pas entre “haut” et “bas”. Dans les prochains jours, on entendra une pléthore d’exhortations morales aussi dérisoires aux " citoyens “pour qu’ils se” lèvent " enfin. Combien de ces appels dénonceront la division sociale? Et l’hypocrisie des diviseurs? Les syndicats et la “société civile” vont-ils également se retirer à Hanau sur les phrases fines mais complètement insuffisantes de"Indivisible”?